LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

MANU LODS et ses machoires de velours
Le Fabricauteur a vuécoutélu un concert de Manu Lods jeudi soir à Courcelle, près de Paris…
Le Fabricauteur a de drôles de fréquentations, mais c’est une autre histoire !
Le bonhomme est taquin, dans ses textes ou bien sur scène, avec ou sans ses musiciens d’amis. Il peut jouer et chanter seul, sa voix compensant très bien, dans le direct sur scène, le manque éventuelle d’un accordéon, d’une contrebasse, d’une batterie, de voix additionnelles.
Le disque est plus maitrisé, et la voix retenue. Je le regrette presque car la scène solitaire lui donne plus de force, lorsqu’il pousse un peu sa voix entre des basses bien posées et des aigus qui ne tremblent pas. Il y a du métier sous la casquette.
Les textes sont souvent malicieux, parfois tristes et touchants, avec un sens du jonglage des sons et des images. Les personnages évoqués apparaissent en quelques lignes, entre Paris, très présent décor, et Palavas les Flots…, l’Angleterre de Claire. Superbe texte d’un formalisme assumé qui passe avec une mélodie piano ou guitare seule (vu sur scène) qui fait penser à une chanson que François BERANGER n’a pas eu la chance de chanter. Tant pis pour toi Bébert !
Le Paris de Manu LODS est aussi vrai que les odeurs des balayeuses les matins d’été à Belleville, plus fin et vécu que les références de carte postale de RENAUD !
Les incursions de la clarinette, du tuba sont bienvenues. Quelques accents de guitare manouche nous tirent vers un abri tranquille pour « regarder tomber la pluie ».
Un disque délicat et discret comme le bonhomme à qui l’on peut souhaiter plus de fureur parfois et de continuer de tricoter et chavirer les mots simples, entre drôleries et révoltes, dans les lumières changeantes de rêves et de prénoms, d’enfants, de rues et d’ailleurs.
Manu Lods a également réalisé un disque »Si la tour EIFFEL était une girafe« , tourné vers l’enfance et les traces qu’elle nous a laissés.
Aller sur son site est une obligation morale.

www.manulods.com et
www.leloupdufaubourg.com

Si vous n’y allez pas dans les 10 minutes une bombe virale secrète va remplacer votre disque dur par 286 g de chair à saucisse !

Laisser un commentaire

Archives