LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Bureau des lamorosa

Nous avons reçu nos derniers modèles. La serpîllère se porte bleue cette année et s’épingle facilement.

Bleu toujours, comme les yeux de nos amours, rangés, pliés, nous en avons pour y poser toutes les fesses.

Autoportrait anonyme. C’est un nouveau service que nous proposons, les jours de soleil uniquement, sur certaines corniches de bord de mer. (nous contacter pour les devis d’ombres étirées sur mesure)

Le béton des casemates a des reflets de fêtes. C’est la java des baïonettes, le swing des mitrailleuses. Venez en vacances sur les terrains d’opération, l’agence vous proposera des circuits adéquats. Gilet pare balles fourni.


interdit de stationner dans l’eau. Si vous cherchez, pour votre commune, votre plaisir, des panneaux aussi frais que celui-çi n’hésitez pas à contacter le service graphisme et digressions du Fabricauteur (devis gratuit)

Avec la grippe HN et compagnie, il existe aussi des troubles bizarres que la presse tait avec efficacité. le Fabricauteur a décéidé de révéler cette maladie des tentacules et des ombres chez des mannequins tout venant, das l’ouest de la France. (le vaccin est en vente contre 1,57€ auprès de notre service vétérinaire et psychique) .

Il est important au début de l’été de fournir des catalogues correspondant aux besoins des usagers. C’est fait, bien que dans la période le Fabricauteur, un peu surchargé de travail, ne puisse assurer sa chronique post oulipienne avec le zèle qu’il conviendrait.
Que le grand Queneau me croque !
NB :
le Fabricauteur Marchand d’histoires sera visible, en vrai, avec des os et de la chair, ses stylos, et tout et tout, le 15 aoùt sur le Marché de brocante de Saint Pierre de Maillé dans la Vienne, toute la journée. Il écrira à la demande des histoires des fariboles et des contes, des nouvelles et des lettres d’amour, des gueulantes et des rigodons, pour ceux et celles qui le voudront ! Non mais !
Ceux ou celles qui souhaiteraient le rencontrer seront les bienvenu-e-s, ceux qui voudraient lui casser la figure sont priés de se méfier, (il est pas fin à ce qu’on raconte).
Pour les histoires, pas de problème, les passants apportent des mots, deux trois, et lui se débrouille avec en une demie heure. Vous repartez ensuite avec une histoire manuscrite originale. Les tarifs sont tirés au sort, de 0€ à 5€. Les négociations, le troc, la séduction, les menaces, le chantage, le marchandage, les promesses, les échanges, sont des éléments indispensables dans la transaction.
Les mots vont et viennent, libres comme les yeux d’une amoureuse aux regards ardoise et pluie.

Laisser un commentaire

Archives