LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Pas contente la dame ! Chronique du lapin 02
Photo rare et exclusive du fleuron de la flotte sous marine lapinienne lors d’une surface récente.

D’une oreille distraite, le lapin a regardé autour de lui, non loin du terrier natal par le périscope double du sous-marin lapinien.
Ensuite, assis sur une plage et dégustant une carotte, il a pu lire ainsi les pages de couverture du Figaro, de Elle, de Valeurs Actuelles et d’autres titres sentant bon le prolétariat, la basse cour.
Un calme paisible planait au dessus de cette plage de septembre : calme, luxe et volupté.
Une mère moderne est venue défendre ses rejetons d’une dizaine d’année qu’un sauveteur surveillant la plage venait de tancer pour la troisième fois peut-être. Nageant trop près des rochers avec leur planches de surf, ils risquaient de se faire drosser par les vagues puissantes.
Il fallait donc se décaler de cinquante mètres vers la droite.
Et bien la mère courage s’en est prise à ce jeune pompier en lui disant qu’elle était bien à cet endroit, qu’elle pouvait ainsi surveiller ses enfants, que sa serviette était là et pas ailleurs, avec ses amis de la villa Machin chose. Le type s’est décomposé, gardant son calme lorsqu’il lui fut rappelé qu’il était payé pour surveiller et pas popur embêter les enfants… Un grand moment d’humanité !
Et dire que cette brave dame maquillée et embijoutée de partout, les ongles faits, l’air abruti de punaise de sacristie (du genre qui sort de St Nicolas du Chardonneret en trouvant que Monseigneur Lefèvre est vendu à Fidel Castro) en bandoulière a refusé de faire 50 mètres à droite !
Assis sur son cul, finissant sa carotte, le lapin s’est étonné de cet immobilisme : un peu plus à droite, au stade où en était cette brave dame, ce n’était rien pour elle, au plan idéologique et politique : bon, un pas vers les intégristes néofascistes, cela ne coûte rien lorsque la sécurité des enfants est en jeu !
Et du fond de sa méchanceté toute lapinesque, Lapin a presque souhaité qu’un drôle aille se griffer un peu sur les rochers. Au cas où, et pour éviter que le jeune pompier soit ennuyé par cette brave dame en cas d’accident, il a même laissé ses noms et adresses au poste de secours, au cas où…

Laisser un commentaire

Archives