LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et mots0681571560
letratag86@gmail.com

Jean SARKOZY, la croche, PERREC et l’homme au sifflet

Le mélomane regarde la mer et se moque des péripéties de Jean Sarkozy. Le mélomane se demande s’il ira au festival de Pougne Herisson (http://www.nombril.com/) en aoùt prochain vérifier l’état de la bagnole à Jacky et l’alignement des tas de bois bavards du jardin des histoires.
Le mélomane hésite à choisir la meilleure vague, celle qui va tinter le plus parfaitement à son oreille.
Dans un paysage fait de marques et de logos, un type de nulle part affiche sa croche en vain et contre tout. J’avais envie de le serrer dans mes bras ce révolté de la falaise, cet huluberlu tranquille attentif à l’horizon de l’océan. Enfin à l’extrémité de sa canne à pêche, faut-il le préciser.

Perrerc est un malin de se glisser entre les lignes fades que le fabricauteur s’astreint à poser régulièrement sur ces pages. Collé au mur par un peloton de rimailleurs, il proteste encore, professe avec l’index, atteste de textes et de prétextes pour tout et pour tous.
Je me souviens…de ces murs couverts d’images, déchirées avec soin pour en tirer des formes, des rivages colorés, des grappins de mots, des boursouflures immenses aux lèvres de papier…
Encore un cas particulier. L’homme est au sifflet, tentant avec ardeur de raisonner les vagues, de leur donner des tâches et des itinéraires. Ces joufflues s’en moquent bien, répétant bien têtues leur rouleaux obstinés, leurs fracas bien moussus sur le sable lissé, les retraits ordonnés et les retours tranquilles. Lui est tout excité et tente avec ferveur de leur intimer l’ordre de respecter ses lois.
Il a sifflé longtemps, bougé son grand corps raide et les vagues ont fini par le laisser tout seul, se retirant bien loin durant cinq à six heures. Il a cru le bonhomme les avoir repoussées, les avoir remisées dans un caveau lointain. Il a cru. Je ne lui ai rien dévoilé de ce bal des marées qui déshabille en douce les plages et les dunes, de mon bel océan.

Laisser un commentaire

Archives