LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

On parle de Camus pour taire autre chose?

Nous vivons une bien fine époque !
Ces lignes ont été trouvées sur le dessus d’une poubelle près de l’institut de la pensée nationale et de l’identité des citoyens responsables. Manifestement ce libelle n’avait pas été retenu par la commission d’ouverture du courrier.
« Anniversaire de la mort d’Albert CAMUS : tous les médias et les politiciens (presque tous) sortent leur plumeau et leurs fiches. Il faut se saisir de la mémoire de cet homme et de ses mots pour s’affiocher, se teinter à sa couleur pour gagner en « véritude » , »en « véracité » en épaisseur symbolique. Les débats s’enchaînent, souvent animés par les mêmes débatteurs, ces people que l’on a intronisé intellectuels experts dans les médias, des phares pour nous pauvres pêcheurs égarés dans la tourmente obscure du siècle. Merci donc à Finkiel machin et à Minc bidu, à BHV ou BHL je ne sais plus lequel est le bon… Le clampin de base attend donc que l’on fête de la même manière la mort de Malik OUSSEKINE ou celle de Pierre OVERNEY, de GOLDMANN, de MACHORRO, des enfants de GAZA, de SOMALIE, du gettho de Varsovie, des révoltés de SOBIBOR, des KURDES, et de tant d’autres. On prend des dates ? Pas libres dans vos agendas ? Dommage !!!
On sort à peine des vacuités racistes du débat sur l’identité nationale, on a fait un virage sur l’aile sur la grande peur de la grippe, évité de parler du chômage, du désastre écologique de la pitrerie de Copenhague. On a laissé filé les questions des quelques millions de gens qui meurent du sida faute de tri-thérapies accessibles, on se tait sur les profits et restructurations des labos pharmaceutiques, et de l’aubaine de la nouvelle loi HPST (Loi Bachelot) pour le secteur privé dans le gâteau énorme des dépenses et des budgets de la santé et du social en France.
La RGPP (réorganisation des politiques publiques) est en train de dépecer les collectivités territoriales et on n’en parle pas bien sûr, c’est pas important…Et l’on tait aussi la situation de la délinquance, aggravée par une politique policière et  pénale irresponsables, des constructions de prisons qui ne font qu’amplifier ce mouvement pervers de la production de délinquance par la répression inepte et démagogique.
Bref, il faudrait des pages, depuis la politique de la pêche jusqu’à celle de la TVA dans la restauration pour détailler les dégats en cours.
Mais les « grands » journaux sont là et la presse veille :
la neige, le verglas, les soldes, le Paris Dakar (en amérique du sud !?) et bientôt le foot qui va redémarrer.
Dormez tranquille braves gens. Ils préparent les guerres, organisent les désastres et ils vous diront quand il faudra y aller s’y faire trouer la peau, mais… après les élections ! ».
Le Fabricauteur propose des thèmes de débats sociétaux :
  • faut-il interdire la burqua dans le rugby professionnel ?

  • la taxe carbone sur les fraises tagada est-elle discriminatoire ?

  • le tri sélectif s’applique-t-il aussi aux tchétchènes en situation irrégulière ?

  • le vélosolex 3800 doit-il faire l’objet d’un référendum ?

  • faut-il cannoniser Goebbels ou bien attendre un peu ?

  • Roselyne Bachelot doit-elle faire l’école du rire ?

  • Claude EVIN (PS) a-t-il été payé et si oui comment pour rejoindre Sarko et diriger la casse de la santé en Ile de France ? La question est tendancieuse et a été censurée par le comité des tics des fabricauteurs réunis.

  • Bernard K est-il un rigolo ou bien joue-t-il un rôle ? La question est invalidée, car elle contient la réponse.

  • que pensez vous de ceux qui trafiquent les chiffres de la sécurité intérieure et qui sont aussi actionnaires et promoteurs privés de matériels et de prestations de surveillance ? (question facile car l’un d’eux a un bureau pas loin de Dieu, au « château« ).La réponse est dans le numéro spécial du Canard Enchaîné sur la vidéo surveillance, les libertés etc.

Laisser un commentaire

Archives