LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Un et deux font douze ?
L’Afrique du sud et le foot. Un monceau de dettes et de fric dans un pays à la fois riche et misérable. Et l’on oublie le poids des frais des Jeux Olympiques d’Athènes il y a peu, que l’on retrouve dans la crise financière actuelle… Cherchez l’erreur !
L’excellence incontestée de la pédiatrie à l’hôpital Trousseau à Paris ? On ferme ces unités pédiatriques…
Cherchons la logique ?
On pleure sur la baisse de la consommation de ménages et on annonce un plan de rigeuru qui va taper sur l’immense majorité des salariés et classes moyennes et à faibles revenus déjà… Explications ? Non c’est ainsi, le sort divin de l’économie que le Dieu de Wall street répandrait sur les habitants de la Terre…
La liste des contradictions actuelles dans nos sociétés est un inventaire à la Prévert, avec des logiques à la Kafka, des présentations de La Palisse, un cynisme de sarkozie inférieure.
Et qu’entendons nous en face de ces âneries et de ces déclarations obscènes de ventres gars pourris de fric et de pouvoir ? Des causeries polies de politiques de gauche avisé qui concèdent que…. » les sacrifices… pour les retraites….. il faudra un jour parler vrai etc… ».
C’est merveilleux comme spectacle ce bal des faux culs :
 comment se placer dans le bazar ambiant sans se griller et si possible en déglinguant machin ou machine. Y a le Mélanchon qui fait sa star people en disant des choses souvent vraies mais en montrant bien qu’il n’ira jamais au bout de ses raisonnements, MG Buffet analyse sans cesse la longueur de la corde qui la relie et à l’appareil du PCF et à JLM, un oeil toujours vigilant sur le NPA qui fait pas de bruit mais qui en cas de clash social majeur serait sans doute une force plus puissante qu’il n’y parait du fait de l’expérience de nombre de ses militants-es, et le PS qui godille entre ses courants, ses égos etc…
Les syndicats, enfin ce qu’il en reste se manifestent en fonction des élections professionnelles et des progrès éventuels des nouveaux syndicats comme SUD ou la CNT etc. Chacun fait sa sauce et se soucie de son appareil.
Bref tout va bien dans ce collage immense. Sauf un détail : des millions de gens souffrent et en ont marre, à bas bruit. Ca branle dans le manche, les mauvais jours…

Laisser un commentaire

Archives