LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Casser les images de la Psychiatrie ? le CNASM de Lorquin en danger
La psychiatrie cassée en morceaux cela ne suffit pas?!
Il faut tout éliminer dans le détail, tout ce qui « fait vie » : les images, les libertés, la créativité, le désordre au dens de la  « déconniatrie » de F.TOSQUEILLES entre autres.
Le CNASM depuis des dizaines d’années, avec le Festival de LORQUIN est un pôle européen de première importance de création, de diffusion de l’audiovisuel en santé mentale qui favorise le recul, l’histoire vivante, la création dans notre secteur. L’opiniâtreté, la constance dans la compétence et « l’en avant », le sens du bricolage (pour survivre) de l’équipe du CNASM ne peuvent suffire à le sauver des dernières considérations à la mode en Santé publique : on ne soigne bien que les bilans comptables. 
Le reste est inutile en psychiatrie ? 
Les jésuites sont au garde à vous, les faux-culs aussi, les courageux des coulissent se lamentent. Mais rien n’y fait, les patients sont maltraités, les équipes aussi, la notion de soin est bafouée par les plus hautes instances de l’état, avec de timides ou rares réactions des grands noms de la psychiatrie française. Il faut dire que l’édition, les plateaux radios et télé, les colloques, prennent tellement de temps et d’énergie à certains !. Comme dit le proverbe infimier dans certains établissemnts « si tu veux poser une question à ton médecin-chef téléphone à France Inter ou Europe 1 (voire RMC chez Brigitte LAHAYE ex star du porno reconvertie dans un talk show sur la sexualité et qui voit défiler des grands noms de la psy française en promo de leur dernier bouquin…).
Par chance certains sont encore dans les services, avec le personnel, auprès des patients et des familles.
Mais ils deviennent rares et le CNASM de LORQUIN pourra, si le CNASM survit aux experts comptables, faire un film sur cette espèce en voie de disparition.
Donc bref si vous en avez envie, allez vous renseigner sur cette disparition annoncée. Vous pourrez dire ensuite : je le savais !
Et quand on fermera près de chez vous un service d’urgence, une maternité, un service de radiologie (cf la Creuse entre autres) vous ferez naturellement le lien avec les délais pour voir un psy pour votre ado, l’absence de rendez-vous possible en psy adulte, l’absence dramatique de formation des nouvelles générations de personnels en psychiatrie.
Cela ne règle rien de savoir qu’on se fait avoir mais moralement c’est moins pénible de comprendre les rouages de l’arnaque.
                                                                                          Le Fabricauteur

Faire donc circuler cette lettre et signer la pétition sur le site du CNASM pour faire survivre l’image, la formation, la création, en Psychiatrie et plus largement encore..

Mesdames, Messieurs,

L’association Festival Psy, gestionnaire du Centre National Audiovisuel en Santé Mentale est en grave danger et va très vite fermer ses portes si nous n’obtenons pas de soutiens forts. Nous avons besoin de vous pour sauvegarder notre mission et les 3 emplois qui y sont liés. Nous vous invitons à vous rendre sur notre site pour y signer notre demande de soutien au ministère de la santé. Merci de bien vouloir diffuser largement ce lien autour de vous: www.cnasm.fr , le lien pour signer la pétition se trouve dans l’encart « LE CNASM EN DANGER » sur la page d’accueil. Vous y trouverez également le communiqué qui résume notre situation.

Si vous n’avez pas accès à Internet, vous pouvez également signer et faire signer le document ci-joint et nous le renvoyer à l’adresse suivante:

 LORQUIN

ASSOCIATION FESTIVAL PSY, 5 rue du Gal De Gaulle, 57790 

En vous remerciant,

L’équipe de l’Association Festival Psy

Tél: 03 87 23 14 79

www.cnasm.fr

Laisser un commentaire

Archives