LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Les mots de la Porte Dorée sont occupés !
Un palais, une volée de marches, une magnificence rare pour une occupation d’un lieu par des sans papiers. La flopée de gens inédits en tel lieu, les banderoles, les drapeaux de la CGT, les militants qui se lavent dehors avec une bouteille d’eau, la caisse de solidarité, les palabres, le baby-foot dans l’entrée, les matelas, un type fait sa prière, un autre trie des pétitions, une femme discute dans une langue que je ne connais pas. Le bruit dans un musée est assez standardisé. Ici c’est autre chose que fait bourdonner la voutes modern-style de ce « musée des colonies française » rebaptisé « centre machin ». Il y a des cris d’enfants, des rires, une ambiance très intéressante dans sa cocasserie. La vie s’est invitée.
La porte d’entrée qui associe immigration et aquarium ne manque pas non plus de piment !
Manquerait plus que les initiatives de Monsieur TOUBON (je crois qu’il fut l’ initiateur de cette installation muséale discutable) tombent à l’eau!
Un site intéressant à découvrir, le off notamment, mais aussi l’exposition permanente,confuse un peu mais… gratuite.

 

 

Regards et dispositifs.
Mais la vie est dans le hall, avec les occupants, les vivants !

 

Portraits: direct et archives. Qui est qui ?

 

Laisser un commentaire

Archives