LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Traces et hasards, malices Balthazar

Dans les déserts de marée basse se côtoient malices et hasards, nuages et mouvements figés par une vague délicate ou fracassante. Jamais identiques. Un être tente de sortir de l’ensablement dans un effort pénible et gracieux. La marée suivante le réanimera peut-être. Attendons alors les prochaines marées !

 

 

 

Une réponse à Traces et hasards, malices Balthazar

  1. Cristal says:

    dis donc c’est quoi la quatrième photo?
    je doute que ce soit un détail de la plage, et pourtant?
    on dirait plutôt le travail d’un tableau.

    et si je lis en remontant par là:

    traces d’un noir marée noire? je reste sidérée

    noir d’ombre sur trépied, l’ombre dépose elle aussi

    l’ombre s’allonge, le noir monte au ciel

    ça y est il est au dessus de nous et on se sent gaulois

    (est ce que le ciel va nous tomber sur la tête?)

    cristal

Laisser un commentaire

Archives