LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Images qui attendent des mots

Musée de Grenoble 2012 (fragment) (c)2012 DRP

Un premier texte est arrivé, pour ne pas laisser ces images sans mots. Merci de l’envoi.

« J’attendais comme un œuf que mon heure soit arrivée. J’attendais ni vert de rage ni blanc comme un linge, ni rouge de honte. Non ! J’attendais en retenant mon souffle tout violet qu’elle ouvre sa fenêtre inondée de soleil. La belle maison de campagne tout près des vignes bordelaises ne s’ouvrait qu’une fois de temps en temps quand elle revenait pour un séjour de détente. J’attendais comme attaché à une chaîne : je ne pouvais pas bouger en attendant sa venue prochaine. Des chaînes comme celles que l’on noue au poignet, des chaînes qui vous retiennent par le pied et semblent façonnées par des millénaires du labeur ancestral de nos aïeux et que l’on se transmet en héritage. Elle venait d’un village où les maisons semblent hautes, perchées par crainte de la montée des eaux. Celles que l’on peut avoir aux yeux, celle qui nous vient à la bouche. Une montée imprévisible et indomptable si soudaine. Les aiguilles où tournent les heures ne cessaient de se croiser et de courir l’une après l’autre comme un chien qui se mort la queue. Les saisons ne cessaient de se succéder. Les champs, saison après saison, passaient de moissons en labour et  ne cessaient d’attendre. » (CM)

  • gauguin
    Un site c’est comme une malle dans le grenier. On y retrouve des lambeaux, des morceaux, des jeux inachevés. Alors le temps se rembobine, d’un coup, tranquillement et assis sur un vieux sac plus rien ne compte, pour un après-midi. Là quelques images des années après, sans textes pour les relier. Mais qui voudra le faire sera la-le bienvenu-e sur ce site.

 

 

 

crédit photos (c)2011 DRP

 

Laisser un commentaire

Archives