LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Love I Obey Rosemary Standley & Helstroffer’s Band

Un vieil air délicat me tournera la tête.

Plusieurs centaines d’années, une voix remet en vie cette mélodie du 17° siècle, qui semble proche à toucher. Le reste du disque suit. A ne pas savoir qui a copié qui ?! Qui s’est inspiré de qui ? Le doute ne résiste pas à l’examen des dates de ces morceaux que Rosemary STANDLEY et ses comparses déposent avec fierté et force, délicatesse et brio juste au creux de nos oreilles.

Sa diction anglaise est ciselée, faisant taper les consonnes quand il le faut, mélanger le miel américain et le vent d’Ecosse aussi. Tout est en place et parfois très doux, émouvant et soudain drôle. Cela donne envie de danser, voire de reprendre ces refrains si vieux que soudain on se rend compte de la filiation  de toutes les musiques américaines et anglo-saxonnes récentes

La trace celte est là avec cette langue que R.STANDLEY chante et prononce comme en rajoutant deux instruments supplémentaires à l’ensemble réduit et de qualité qui l’accompagne et l’entoure, l’emballe, la protège et la berce, nous séduit et fait fermer les yeux de délice.Le baroque est aussi présent,  ainsi que Nash, Seeger, Baez etc… Ils viennent tous de là, de ce passé de musique profane fin 16° début 17° siècle qui surprendra pas mal de mélomanes avertis mais cantonnés à une vision parfois restreinte des musiques, de La Musique. Quel pied de nez que ce travail!

Lien vers petit sujet très bien fait sur You tube

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=d-cJUvbT4Vk


Bref, comme on disait dans Charlie Mensuel : « ceux/celles qui n’écouteront pas ce disque et ces gens, qui n’iront pas voir ce spectacle merveilleux sont des c…… »

Le disque est beau, le spectacle est magnifique. la salle de l’arsenal de Metz superbe et d’un son parfait.

Chez Alpha CD N°538    2015

Love I Obey Rosemary STANDLEY
Disque Love I Obey

Ecoute sur Deezer http://www.deezer.com/album/9411474

 

Indice

NB : « Jimmy » de Moriarty cela vous dit quelque chose?... .

 

Laisser un commentaire

Archives