LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Des nuits à revoir sans cesse

 

Nuits lumières et reflets quand les miroirs invisibles de jour modèlent dans la nuit des volumes imprévus, des perspectives aussi fausses que celles qui semblent certaines sous le soleil. Les villes, comme des illusions de nos regards crédules ont une vie solide, en dehors de nos envies et de nos certitudes. Parfois la nuit fait taire les avis autorisés. Là, place de la Bourse à Bordeaux, ce sont les siècles anciens qui remplissent la nuit de ces formes précises aux limites improbables.

Laisser un commentaire

Archives