LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Mal partis les Droits de l’Homme…

Les migrants peuvent en témoigner, les chômeurs et précaires aussi.

Mais que cette phrase auto pompeuse et satisfaite tourne bien dans leurs bouches à ces « représentants du peuple » qui prennent bien garde à ne pas se présenter devant le peuple en question et qui traitent Tsipras de « populiste démagogue »…La démocratie dans les pays occidentaux fonctionne à l’oubli : oubli des promesses, oubli du contrôle des élus, oubli des bilans noyés dans le flot des novlangues de ces gens là et dans leur pseudo technicité…

« La France Patrie des Droits de l’Homme ». Même pas en rêve ! Encore un souvenir écran reconstitué à coup de propagande doucereuse depuis 1981.

La Droite est au pouvoir et on ne s’en était pas rendus compte !   Mais c’est l’été et la Gauche peut pas être et avoir été. Elle n’est plus rien que des lambeaux d’autosatisfaits qui se frottent le bidon en évoquant le danger fasciste (en espérant que cela leur permettra de repasser). Un délégué des Conti (grève passée contre une liquidation d’usine) à la radio fut très clair il y a quelques jours :  » Ne plus jamais voter pour des menteurs et des  fourbes de cette Gauche. Au moins avec la Droite et les fachos on sait qui est en face, c’est plus clair  pour lutter et ne pas se faire enfariner. »

Mais c’est l’été et les oiseaux ont chaud, détendons nous un peu amis du fromage blanc et de la dynastie Ming.

Positivons, en attendant que la Gauche revienne au pouvoir.

Enregistrement magnétique

La Loi qui vient d’être adoptée, et qui permet de légitimer à peu près tout ce qu’on veut en matière de délinquance, de militants, de syndicalistes, etc… a de bons côtés !

Prenez par exemple un phénomène hélas courant : une personne ne se souvient plus de pans entiers de sa vie. Ou étais-je en 1973 l’été…avec qui ?…

Eh bien un service public va pouvoir éclore et dégager des financements au bénéfice de toutes et tous.

Désormais, et c’est l’objet du projet de Loi que certains s’apprêtent à proposer aux députés du peuple, « vigilants gardiens de nos libertés », il serait possible d’aller dans les commissariats et les gendarmeries (à la campagne) pour, moyennant quelques €uros, obtenir des notices sur ce je faisais, tu faisais, nous faisions,  par exemple en juillet 1974 sur le plateau du Larzac. (Ca me revient un peu).

Tel copain perdu de vue ? Au lieu de s’inscrire au laborieux site « les Potes d’avant » le fichier Stoc de la gendarmerie va pouvoir vous aider en quelques secondes et le retrouver sans peine.

Finie la tâche harassante de devoir se souvenir des gens, des lieux, des évènements, des anniversaires ! Dans ces offices publics de la mémoire individuelle (OPMI), votre vie sera allégée de la peur d’oublier. De plus les interconnexions avec les bases ineffaçables des moteurs et réseaux Internet genre Gaggleu ou Fesses de bouc  agrandiront votre champ de recherche.

Liberté culbuto et cage de précaution

Le salopard avec qui vous vivez, vous le prenez pour un saint ? Allez donc pour trois €uros vérifier son passé d’étudiant…La jeune cadre stricte qui postule ? Elle était activiste à Plogoff et dans les ZAD de l’époque.

Enfin, une gratuité totale sera accordée à toute personne âgée relevant de l’APA (du GIR 1 au GIR 5) une carte Alzheimer étant délivrée automatiquement par la caisse d’assurance maladie.

Un océan de bonheur s’ouvre à nous pauvres petits busards qui n’avons pas compris du tout le bénéfice que ces lois Valses Flamby and Cie apportent à l’humanité.

Faut dire que nous n’avons pas compris non plus que lorsque le peuple vote Non à un référendum cela devienne un OUI par la volonté de nos princes et de nos éditorialistes. Pas plus que nous comprenons les milliards distribués pour créer des emplois et qui finissent dans les poches des actionnaires et des banquiers…

Nous sommes aussi bêtes que les Grecs sans doute , petit peuple ignare et sans traditions ni culture alors que nos édiles sortent de grandes et belles écoles de management et de gestion des affaires publiques. Ils sont aussi souvent compétent en ce qui concerne les affaires privées… les leurs s’entend.

Mais cessons de répandre du fiel, revenons au miel et à l’amour du prochain !

Cette loi est une bénédiction.

Lorsque j’ai oublié un épisode de ma vie, je fais le numéro de la DCRI et Zou je revis.

Et c’est pas cher !

Merci qui ?

Laisser un commentaire

Archives