LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

un jour difficile

Il est facile à notre œil blasé de ne pas détailler les pancartes dans les rues. Dès qu’on s’attache à lire le détail, à ne pas convenir d’un texte standard et commun, le sourire est proche, la malice, voire le non sens affleurent.

Clovis Trouille, peintre surréaliste et taquin estimait que tout dans l’environnement prêtait à sens multiples et que son œuvre ne faisait en fait que rapporter la réalité mutine des lieux, des gens et du langage.

Conclusion : le mardi faut parfois faire gaffe ! El les autres jours se méfier des artistes finaud qui ont semé des blagues parfaitement réalisées dans les rues d’une grande ville.

Laquelle ? Les bonnes réponses auront droit à une surprise sur ce site, en l’honneur de leur perspicacité.

mention spéciale "psy"

« Qu’on se le dise et c’est pas pour cafter mais les grandes marées c’est en ce moment !  » vient de me confier un bigorneau inquiet.

Laisser un commentaire

Archives