LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

REFUGIES VENEZ VITE NOUS AIDER A VIVRE MIEUX

sois pas miro !

Il y a les couleurs, le sang et la terre, les mots qui volent en musique ou au pas de charge, en douceur et en voiles de soie tombant avec prudence vers le sol, sans se presser. Il y a des pays, des souplesses immenses, des reliefs de corps doux et dessous des kilomètres de machines de guerre….

Et je passe sans voir ces milliers de regards qui ne fixent plus rien, emballés dans l’histoire, en gloires de béton, en souvenirs soignés par l’amnésie de mes frères….

 

baudelaire chantait

Baudelaire was singing life, blues and march againt the wars

Au dessus de la ligne Maginot....!

Chantaient les hommes et les femmes partout dans des langues voisines, pleuraient aussi les amants isolés, les enfants sans leur mère, les vieillards sans leurs yeux, ne comprenant plus rien à ces pays soulevés, remaniés effacés par main noire des bombes.

Sous nos pas il dormait quelques milliers de jeunes cadavres, réfugiés dans l’humus, invisible terreau des haines imbéciles de l’étranger qui vient.

On a construit la Ligne Maginot….on déroule des murs dans des pays d’Europe, « pour se défendre » de réfugiés au regard terrible. Et comme la reine de Blanche Neige, nous ne regardons que notre miroir. Ces réfugiés l’occident les a fabriqués, cette misère nos sociétés l’ont semée : le profit vaut mieux que leurs vie ?

« Affirmatif » répondent les sbires du libéralisme meurtrier et du « pragmatisme ». Des gens sérieux quoi !

On a bien besoin d’air frais : réfugiés, venez chez nous aider à aérer nos pays des puanteurs qui les infestent !

Laisser un commentaire

Archives