LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et mots0681571560
letratag86@gmail.com

Meilleurs voeux un peu tard mais pas pour tout le monde
les escrocs de la zone blanche

internet et téléphonie envasés en Charentes maritimes !

Les gangsters font de la publicité sur les délices des réseaux internet et de téléphonie dans les médias. En 2018 je souhaite que ces opérateurs menteurs soient lourdement taxés voire nationalisés car les promesses de couverture du territoire sont des balivernes vérifiables partout.

coin recoin

coin coin

Dans la Vienne, en Charentes-maritimes etc.

A moins de 30 minutes de Saintes moins d’une heure de la Rochelle, 4O de Royan, nada que dalle, le téléphone marche suivant le vent et internet est un souvenir périmé. Par contre ma facture précise bien 4G et couverture du territoire… Les guignols. Je vais résilier cet abonnement car je n’ai pas envie de sponsoriser ces braves gens. Et comme toute démarche administrative passe par le Net c’est compliqué de gérer des dossiers de retraite, d’assurance, d’impôts de changements d’adresses. Une seule solution me reste : prendre une chambre d’hôtel dans une zone couverte.

Les baratins branchés et compétents des technocrates qui ne sortent que peu de leur terrier sont assez cocasses mais deviennent très pénibles lorsqu’on est ainsi coincé par les milliards sans contrepartie de service public que les différents gouvernements ont donné à ces entreprises privées depuis 15 ans. Le premier ou la première abrutie qui dit le contraire, je l’invite à venir passer un WE dans cette riante Saintonge où même les agences postales ferment en série… Et n’oubliez pas d’amener vos téléphones dernier cri et portables et tablettes. On va se marrer et on ira manger des huîtres à Port Maubert pour vous consoler de cette réalité enfin découverte.

Bref, je recommande à tout démarcheur de téléphonie et marchands de box diverses de se montrer discret dans le coin. Je suis un peu en colère mais je resterai non violent. J’en connais qui en sont à des niveaux de colère majeurs : artisans, commerçants etc.

Je vais commercialiser un nouveau kit de communication à base de fagots de sarments de vigne, de morceaux de pneu avec la couverture fournie, pour signaux de fumée.

J’ai déjà des pré-commandes en pagaille. Mais comme je serai à la retraite demain je dois attendre avant de créer une structure commerciale.

Moralité : la pub et les marchands de pseudo communication nous prennent pour des buses. C’est pas nouveau mais il ne faut pas se lasser de le répéter avec des exemples concrets.

NB : mon kit est bien sûr BIO même si j’ai eu du mal à avoir le label avec les morceaux de pneu

Laisser un commentaire

Archives