LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et mots

Premier mai ? N’oublions pas de…!

champ de bataille de Verdun colline dévastée par les bombes dont les trous sont présents

A Verdun une partie du champ de bataille, collines redessinées par les obus dont ne subsistent que les trous, paradis des batraciens ! Sous nos pieds, des milliers de restes humains. C’est cela la Barbarie des guerres de domination !

Actualité actuelle factuelle et pas consensuelle

Et si vous trouvez des masques (des vrais) n’oubliez pas de nettoyer vos lunettes. Car qui dit masque dit cacher, qui dit masquer dit mascarade, entre brouillards et embrouilles, entre mots savonnettes ne voulant plus rien dire qui glissent partout, chiffres et calculs fantaisistes qui troublent vue et connaissance des choses.

N’oublions pas que les malfaiteurs ne sont pas toujours des cambrioleurs, des agresseurs, ils sont aussi assez souvent ces temps ci, ministres ou députés, responsables divers encravatés de leur illusoire pouvoir et corsetés d’incompétences aussi crasses et diverses.

Exemple : les mots disent « il faut revenir à l’école par souci d’égalité sociale » les faits répondent : mise en danger des élèves et des personnels, des familles, les faits insistent  » le chômage partiel ne sera plus accessible aux salariés qui n’iront pas travailler » pour garder leurs enfants et et qui refuseraient de les renvoyer à l’école, les chiffres se croisent  » pas de rassemblements autorisées de plus de 10 personnes rassemblées, sur la voie publique ou à domicile » et à l’école... « 15 élèves par classe..à partir du 11 mai ». 10 ou 15 suivant les endroits, nombre magique et évolutif !? Et des milliers de personnes à touche touche dans les RER, les métros et transports en commun! Manifs interdites, mais quais et gares parisiennes qui débordent, pas d’apéros  mais 15 élèves par classe pour que les parents puissent aller travailler… Le COVID est soumis aux injonctions du gouvernement ? Qu’elle autorité !

« Il y aura des masques pour tous »… menteurs comme depuis janvier la réalité est hors de proportion. Il en manque partout et on fait passer des masques bricolés pour des protections efficaces. les masques masquent leurs manques et incompétences…Le jeu des masques est une finesse de la Comedia dell’arte… Et la liste serait longue : test, respirateurs inadéquats, sauf à la com du gouvernement, consignes bureaucratiques croisées et contardictoires souvent qui organisent la désorganisation et bloquent les matériels nécessaires des semaines entières, statistiques très approximatives des victimes, jamais basées sur la publication claire des relevés de l’Etat civil des évolutions du nombre total de décès en France à périodes comparées. La liste s’allonge de jours en jours.

« Il faut retourner au travail » est le seul message donné par ces laquais de la bourgeoisie et des banques, ces petits serviteurs rémunérés de la finance qui se reproduisent entre eux et qui travestissent tout, y compris le sens des mots. Un danger objectif existe plus ou moins suivant la raison qui rend utile de s’y confronter ! Un nouveau concept à soumettre aux épreuves du BAC?  Zut il est annulé !

Solidarité : non ce n’est pas refiler des milliards à Air France KLM, aux banques etc. et des miettes pour les TPE et les gens au chômage, accepter les versements de dividendes énormes aux actionnaires du CAC 40 sans se soucier qu’ils trichent et fraudent à l’impôt.

Solidarité : non ce n’est pas se taire et laisser déferler mensonges et omissions, travestissements des mots, ce n’est pas un prétendue union sacrée contre un ennemi pas identifié; l’ennemi est certes là mais il se cache, il se masque, au sein de la mascarade !Il reste discret, à l’abri des salons et des conseils d’administration, dans les bureaux et sous les ors de la République de plus en plus bananière que nous subissons.

Solidarité : c’est la somme des luttes que rappelle le 1° Mai, lutte des populations immensément majoritaires de cette planète contre la violence des exploitations diverses, colonialistes, économiques et sociales, violence des guerres impérialistes un peu partout, avec toujours à la clé, au final la « solidarité indéfectible des 0,5 % de riches, de très riches  sur la planète. ET nous ? Et notre vie, notre planète ?

Nous, on nous promène, avec des baratins évoquant la « protection » alors qu’on force les gens à aller travailler dans des conditions de danger évident, que l’on parque les sans papiers, pour les éliminer peut être, dans des camps où le Covid se régale. Faites attention bande de salopards mais aussi d’imbéciles, les cluster peuvent aussi fournir des virus à vos proches, à vous mêmes. Les barbelés et la Police, ils s’en moque le Covid.

Les médias balancent n’importe quoi, BFM et Cie tiennent lieu de cadre moral scientifique intellectuel et informatif à des millions de gens, pendant que les bandes armées du pouvoir verbalisent et font décrocher les banderoles aux balcons ! Des discours fascistes et racistes sont de plus en plus visibles et audibles au sein des « forces de l’ordre » parfois très polluées par cette progression. Certains tiennent bon mais c’est dur, y compris pour eux.

Mais rassurons nous l’IGPN veille !?… Mais non le 1° avril c’est passé !

Les commandes de grenades sont bien sûr faites à temps. Les masques, dont une majeure partie de piètre qualité, vont être…vendus à pris assez libres! Même les principes de base de leur Constitution de 1958 ils s’en balancent ! Et je ne parle pas des déclarations des Droits de l’Homme( les femmes attendront !) et des entorses incroyables  au Droit et aux libertés publiques, sans aborder le déni des violences policières et gendarmesques. On est en chute libre dans ce pays comme dans d’autres.

Il faudra réagir plus fortement qu’avec des pétitions, des échanges sympas de trucs et recettes sur Fesses Bouc, qu’avec des initiatives sympathiques mais qui servent de masquage de la réalité des responsabilités, comme celles de fabriquer dans nos cuisines des masques de toutes les couleurs. Des milliers de gens se sont lancés là dedans, par souci de participer à une espèce de défense collective contre cet « ennemi ». Cet élan collectif est actuellement détourné et sert soit des carrières politiques locales, régionales, municipales, et certains élus commencent heureusement à protester contre cette démagogie, (souvent néfaste du point de vue épidémiologique dans la lutte contre le virus, par ailleurs).

Tout est récupérable, tout est détournable! C’est comme dans le cochon, tout est bon. Sauf que là on peut être leurré par les ingrédients masqués des politiques et discours actuels !

Bon premier Mai, malgré la pluie, et gardons bien la mémoire en éveil, nettoyons nos lunettes pour voir plus fin derrière les écrans de fumées diverses !

Amicalement votre sur les balcons et dans les rues (pendant l’heure légale de sortie avec « gestes » barrières, masques et pinces à linge pour ne pas trop sentir les odeurs rebutantes de l’autoritarisme qui sort des égouts.

N’enterrons pas nos colères, faisons fructifier l’indignation et l’humour, les envies de dire et de crier, de faire et d’échanger, de construire autre chose que leur société lamentable actuelle.

sans dessus, sans dessous mais... MAI !

NB

N’oublions pas que sur les magazines de jardinage les tomates sont toujours magnifiques, les navets et radis aussi…Mais qu’une fois dans le jardin, si on habite pas loin d’un champ arrosé avec des rampes de 20 mètres par un exploitant agricole que l’on a autorisé (l’état, il y a quelques semaines) en douce, à traiter encore plus près des maisons (merci la FNSEA) je vous dis pas la tronche des radis ! Moralité si vous buvez du pinard dans pas mal d’endroits, pissez sur vos allées elles seront désherbées gratuitement !

 

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives