LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et mots0681571560
letratag86@gmail.com

NOUVELLE
Histoire recomposée conservée…
Histoire recomposée conservée...

VIC gardait tout. A Fenzensac, juste avant la guerre personne n’était riche, à part le docteur et le maire, patron des chais Faubert. On gardait et on se gardait ainsi, sans hargne ni plaisir. J’ai appris ça à l’école, répété comme les refrains sur le passé glorieux des anciens massacrés comme du bétail pour les [...]

L’épaisseur d’un homme
L'épaisseur d'un homme

L’épaisseur d’un homme. Déblayer un tas de bourrier, cette expression du sud-ouest pour désigner l’indistinct qui traine au sol, depuis le mouton de poussière jusqu’au fourbi remplissant un grenier. La taille importe peu. Sortir d’une grange des restes enguirlandés de toiles et de poussières. Tirer dans un fracas étonnant des tas de planches noircies et [...]

Le temps finit par ralentir, oublier et filer.
Le temps finit par ralentir, oublier et filer.

Le temps a ralenti, s’étirant sans hâte comme un gros chat, dans des lumières froides puis douces, au fil des averses. Rien ne vient du couchant, aucune certitude pour le ciel de demain. Il est encore tôt, la nuit est incomplète, hésitante et troublée par des élans de brume, des fumées de soie grise rampant [...]

Pointures…
Pointures...

Coiffé de fleurs, il s’égosillait souvent, essayant sans arrêt, dès le matin, de mesurer tout. Le sol est à combien de pieds des nuages ? Ma douce est elle à cent ou mille kilomètres ? Mon sexe à un mètre de mon nez ou peut-être à quatre vingt centimètres… Il rêvait sans cesse ni raison [...]

Nationale 8+2
Nationale 8+2

« J’ai des trucs à….la tête farcie. Dire, faire, défaire et ne pas trop s’en faire aussi. Voyager à l’oeil, sous le regard des autres, la couleur de leurs mots comme paquetage. Quitter l’emballage sournois des silences, des phrases apeurées mais adéquates. S’imaginer partir et quittant un rivage, bien sûr de n’avoir rien laissé par mégarde. [...]

Archives