LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Posts Tagged ‘Collages’
procès verbal de rêves indus
procès verbal de rêves indus

Il y avait son regard de lassitude amusée, dans ma bouche serrée un goût de cendre amères. Bouche fermée pour cause de maladie lointaine, revenez dans un siècle, essuyez vous les yeux. Il y avait ici, là, des enfants qui piaillaient, courant derrière des chiens en riant de leur farces. Il y avait aussi par [...]

Aux larmes citoyens !
Aux larmes citoyens !

Les oiseaux hésitent et se cherchent. Le vent disperse la poussière. Rien dans le soir n’est agrippé et l’univers entier s’en foutra des sanglots discrets de ce type qui ne regarde rien que le bout de ses mains. Je me suis assis pas loin, puis plus près et nous avons pleuré ensemble. Il m’a remercié [...]

Les jours vides de sens
Les jours vides de sens

Cela vient sans prévenir, comme une brume qui descend des cols. Le poids des mots se modifie, les gestes coûtent. L’enfant me dit qu’il a la tête en courants d’air. Je regarde la mienne, elle est a peine plus peuplée. lui est inquiet et moi habitué. La différence est énorme. Le ciel est plein de [...]

Plus immortel que moi tu meurs !

// Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name: »Tableau Normal »; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent: »"; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family: »Calibri », »sans-serif »; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family: »Times New Roman »; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}     « Les hommes, privés d’immortalité individuelle… ont inventé une [...]

Fin de manifestation : retraite des reflets !

Il y avait au dessus des toits des traces de vapeurs brunes, lambeaux des salissures de la veille, de cet air troublé par les cris de milliers de marcheurs. J’ai posé une main prudente sur le mur chaud. Le vent s’était posé plus loin, sans doute plus à l’aise dans un parc à défroisser les [...]

Rentrée ? Au boulot paresseux !

(collage MG)  Trop tard pour être ?  Trop tard pour faire face à ses rêves, même pas dérobés ! En cachette et en dentelles, voler entre les déchirures, les mots et les coups de vent.  Etaler le monde comme une pâte à tarte, la rouler fine et disposer les tranches de fruits. Rire en son [...]

On parle de Camus pour taire autre chose?

Nous vivons une bien fine époque ! Ces lignes ont été trouvées sur le dessus d’une poubelle près de l’institut de la pensée nationale et de l’identité des citoyens responsables. Manifestement ce libelle n’avait pas été retenu par la commission d’ouverture du courrier. « Anniversaire de la mort d’Albert CAMUS : tous les médias et les politiciens [...]

Du coq à l’âne.

Des collages qui se glissent comme des limandes sur un banc de sable poussiéreux que la marée et ses courants troublent à heures fixes. Vendredi, jour du poisson.

les regards collés.

Ce qui meuble une image est souvent le regard, celui d’un être vivant, d’une statue, d’une représentation d’animal. Cet oeil qui rassemble et anime le bébé, l’enfant perdu, le malade endolori de solitudes et de peurs. Les collages permettent d’essorer des tas d’images et d’en concentrer des éléments épars sur une seule scène, hâtivement construite [...]

Portrait de la grippe du goret

Le Fabricauteur a pris la grippe en grippe, et toute l’intox qui va avec, et décidé de prévenir le virus : qu’il fasse attention à lui ! Gare au tube de colle qui risque de le confiner entre deux tranches de papier dans des collages divers. Faits au printemps d’ailleurs, mais c’est idiot de le [...]

Emballages

Emballé, comme un paquet, comme un cadeau comme un cheval comme une course, comme une histoire, un film déroulé sur une bobine folle. Collé, emballé, inscrit, tracé, plié, rangé dans une poche, petit paquet au chaud protégé avec soin. Il sera pris et retourné, tendu d’une main plus ou moins sûre. Il sera regardé, allez [...]

Soyons clairs que diable !

Les voisinages du monde sont assez troublés. Entre les imprécateurs vaticans et les guerriers des dieux qui massacrent, au nom de la liberté des humains et de leur pré carré, nous avons le choix, vaste et fourni des salopards à maudire. C’est donc le printemps, avec son cortège de banalités à faire fâner une jonquille [...]

la vie suspendue, la mort tranquille ?

Le temps qui repart comme un moteur bien froid, le temps qui s’arrête au fil d’une journée froide. Les temps différents croisés, confrontés l’espace d’un silence, de regards et de mots rares. Lorsque cela s’arrête, la pause est brève pour les uns, plus longue voire immense pour d’autres. Tout coller et recoller, essayer d’y croire [...]

Ne pas rater le manque

Il y avait d’alignée une armée de moignons tendu vers le ciel terne Qui menaçait les dieux d’un dédain général, d’une grève du vin et du grain de la vigne. Etudions ce matin, si le cœur vous en dit, la formule : « me manque » On se manque en se ratant dans un hall [...]

"On aurait pu danser" ou bien "on aurait dû penser"

collage DRP 2007 Avec les contrepètries, c’est l’enfance qui revient avec ses fous rires irrépressibles et les colères parentales, lorsqu’en deux regards, deux mots, deux gamins pouffent. Mais allez vous vous calmer à la fin ! Et rien ne se passe comme il le faudrait dans l’ordinaire des adultes. Drame éducatif ! La faute aux [...]

COLLAGES

Prendre des bouts et les assembler comme la combinaison des mots se fait avec des lettres. Et au final des surprises, parfois bonnes , souvent déroutantes, au sens qu’elles prennent des chemins autonomes, de traverse. Visages rapprochés ou images anciennes qui reviennent en douce. Hasta la memoria siempre ! _uacct = « UA-2236609-1″; urchinTracker();

Chante et danse

Comme un ballet précieux, l’hommage des gestes à ces sommeils très tièdes qui protègent de leurs rêves nos énergies du jour. L’ombre orangée ne s’agite pas en vain. Elle survole juste, avec la légèreté qu’il faut, les regards mélangés les musiques volages, les vacarmes des langues, enclines à griffer, gifler viser la tête, pour tuer. [...]

Mon réveil est un malfaisant !

Juste étonné, le petit bonhomme écrasait ses paumes de main sur la vitre immense et froide. De l’autre côté il apercevait des touristes harnachés d’appareils et levant le nez pour voir passer les requins dans un tube se plexiglas. Le frisson sans peine, la proximité. Un écran faisait chanter une fille brune, un peu ronde [...]

la langue est au centre des débats !

Soyons clairs et fous :je rachète des patatesje rachète ce petit rosé agréable trouvé par hasardje rachète mes pêchésje rachète mes fautesje dois racheter mes RTT ?Là je ne comprend plus!Je donne ma langue au chatet je prépare mon pîed.Les arguties économico réalistes de Monsieur l’économiste de France Inter ou d’ailleurs, sylvestres ou urbains, je [...]

Voeux découpés et collages à venir

Petits devoirs de vacances : lorsque les rites assoupissent les vigilances dans des souhaits et des voeux aussi vains que sincères. Les miens sont quelques images, parfois très anciennes, sauvées des souris ou du moisi, des bribes en vrac, des caches caches imprévus, des jeux comme si. Et si derrière viennent des mots, ce sera [...]

Collage entre Daniel PENNAC et les écrits sauvages des oulipiens. collage d’ ASQ _uacct = « UA-2236609-1″; urchinTracker();

Coller n’est pas jouer

collage ASQ S’obstiner à coller et recoller des morceaux de papier, comme certains retapissent des chambres, pour enlever des souvenirs, pour en créer d’autres, se sentir autrement. Ou bien tenter sans cesse une recomposition vaine de la complexité. Décrocher sans cesse des logiques enfumées pour associer, en dépit du bon sens, des traces et des [...]

VOEUX 2008

Que vous puissiez :rêver, oser, chanter, crier, taire mystères, histoires et secrets, confier le douxet le caché,afficher vos humours, les colères aussi, les mots aigus froisseurs d’obtus, parler avec les mains et longer les silences,repeindre le ciel libre de teintes improbables, oser vérifier seul le retard du printemps, les caprices sereins des vents, de l’océan, [...]

INTRUSIONS DELICIEUSES

J’aime bien ces intrusions, ces courants d’air du matin, du soir.J’écris encore après avoir roulé dans la ville et vérifié que finalement chacun a un panneau accroché sur soi, en allures et en dégaines, en habitus corporel et en vêtures, en démarches, en détails. Comme dans une nouvelle récente.Je n’avais donc rien inventé d’orwelien, simplement [...]

Archives