LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Posts Tagged ‘HUMEUR’
BONNE ANNEE 17 LES YEUX, LES BRAS, LES OREILLES grand ouverts
BONNE ANNEE 17 LES YEUX, LES BRAS, LES OREILLES  grand ouverts

Cette photo n’est pas un montage et la seule modification concerne la neutralisation du numéro de téléphone. Freud et Jésus auraient monté un consortium ?  Le doute m’habite !

Les braises de 2016 ?
Les braises de 2016 ?

Débusquer aux six coins du vent  les rythmes de cœurs fous, gratter du bout de l’ongle le givre délicat, écouter sans dormir les voix qui se répondent, partir le nez en l’air pour chercher des couleurs. Remettre un vieil habit le tendre sur le dos, vérifier que les poches tombent bien sous la main, repenser [...]

REFUGIES VENEZ VITE NOUS AIDER A VIVRE MIEUX
REFUGIES VENEZ VITE NOUS AIDER A VIVRE MIEUX

Il y a les couleurs, le sang et la terre, les mots qui volent en musique ou au pas de charge, en douceur et en voiles de soie tombant avec prudence vers le sol, sans se presser. Il y a des pays, des souplesses immenses, des reliefs de corps doux et dessous des kilomètres de [...]

L’épaisseur d’un homme
L'épaisseur d'un homme

L’épaisseur d’un homme. Déblayer un tas de bourrier, cette expression du sud-ouest pour désigner l’indistinct qui traine au sol, depuis le mouton de poussière jusqu’au fourbi remplissant un grenier. La taille importe peu. Sortir d’une grange des restes enguirlandés de toiles et de poussières. Tirer dans un fracas étonnant des tas de planches noircies et [...]

Vive le management en entreprise
Vive le management en entreprise

  Société IZO361 DRH: 21:kj/vv/25689/03/2015 diffusion restreinte Attention prudence : Ceci est un faux éhonté témoignant de la capacité de médisance de son auteur. Bien évidement toute ressemblance avec un PV de réunion dans une grande entreprise publique ou privée serait une pure coïncidence, la réalité n’ayant rien à voir bien sûr avec ces délires [...]

Fait divers ?
Fait divers ?

Attendre et se rouler, en boule saoule. Se cacher le long des rues, hors regard des patrouilles. Poser sa main sur le sol chaud, sur la crasse vernie d’un goudron bien lissé. Se dire que ce liquide durci a laissé des bulles infimes, quelques traces de son état liquide, ondulation figée, vague saisie contre le [...]

Mal partis les Droits de l’Homme…
Mal partis les Droits de l'Homme...

Les migrants peuvent en témoigner, les chômeurs et précaires aussi. Mais que cette phrase auto pompeuse et satisfaite tourne bien dans leurs bouches à ces « représentants du peuple » qui prennent bien garde à ne pas se présenter devant le peuple en question et qui traitent Tsipras de « populiste démagogue »…La démocratie dans les pays occidentaux fonctionne [...]

Les certitudes de l’oeil et de la raison…
Les certitudes de l'oeil et de la raison...

Reflet croisé, tout arrondi par l’optique. La vue est fidèle et bien fausse aussi. L’œil peut s’en aller dans une idée de trou de serrure, de vision clandestine d’une salle à manger cossue. Et pourtant le miroir du diable est juste le responsable ! Ce coq se pavanait au milieu des poulettes, malhabile, toujours en [...]

Les objets inutiles indispensables
Les objets inutiles indispensables

Deux sites. Des réactions différentes lors de leurs installations respectives. On crie à l’art ou au cochon. On s’en moque, on se passionne. On parle d’argent et de coût sans se soucier de celui d’un aménagement routier parfois inutile et crétin. On parle de sécurité. Dans le noir si un petit vieux cardiaque croise un [...]

A prendre les chemins creux…
A prendre les chemins creux...

Dans une chapelle du XII° siècle au milieu des vignes… La Garonne au loin en bas vers le sud trace sa route pour retrouver l’océan. Dans cette bâtisse quelques fresques sortent du salpêtre et des tâches du temps. Une femme peut-être  une femme de Modigliani… Un petit homme coiffé, peut-être  un peu lassé de voir [...]

Portraits prêts à tout
Portraits prêts à tout

Sur le mur, ici, puis avant ailleurs, ce jeune homme qui ne vieillit pas et qui m’accompagne depuis des dizaines d’années, comme il avait déjà peuplé le regard d’autres avant moi. L’énigme de ces postures, de cet immobilisme frémissant, de lèvres maquillées qui vont parler c’est sûr … Les portraits peints sont des arrêts sur [...]

Le vent glisse du sable partout !
Le vent glisse du sable partout !

« Le vent glisse du sable entre toutes choses. Les objets crissent, les peaux se hérissent de quartz, les visages brillent de petits bijoux que le soleil parfois fait scintiller. Le vent et ses vacarmes, dans les branches et sur la plage, dans des sifflements et un grondement continue qui éclate en vagues plus bruyantes ; Un [...]

Passent les nuages
Passent les nuages

On se sent léger lorsque le temps lourd laisse place à du beau temps. On regarde avec curiosité ces lourds nuages d’orage qui flottent, immatériels jusqu’au déluge au dessus de nos têtes. Lourd, léger, l’arc en ciel ne pèse pas lourd et supporte une voute incertaine et volatil. Les lumières changent comme sur un plateau [...]

les digues lâchent, les dingues peuvent revenir
les digues lâchent, les dingues peuvent revenir

Belle démonstration de civilité et de ton patelin, un mélange de raffarinades et de componction que ces déclarations de responsables de la Gôche au pouvoir à propos des lois sécuritaires qui sont votées aujourd’hui. Au nom de sophismes basiques, d’arguments de bistrot, on affirme par la méthode Coué : cette loi est bonne puisque je [...]

Question? de temps et de progrès..
Question? de temps et de progrès..

Ligne LGV : gain d’une heure sur le trajet… La seule question qui me vient : « Que va-t-on faire de cette heure « gagnée » ? Allongement de l’espérance de vie dans les pays « développés »… La seule question qui me vient est presque la même Amélioration des cadences et de la productivité du travail… A qui profite le [...]

Barcelone de visu (suite)
Barcelone de visu (suite)

  Totem de Lluis Puigall ?   Femme rayée sur une porte

Le vacarme des armes et les mains qui se quittent, Les regards du ciel lourd, des questions en silence. Des corps sans nom qui flottent bouffis de nos mots creux Des coleres eteintes rejoignant les souffrances De ces gens aux yeux creux qui n’attendent ni craignent. Et les ecrans affichent miseres apres miseres le ballet [...]

procès verbal de rêves indus
procès verbal de rêves indus

Il y avait son regard de lassitude amusée, dans ma bouche serrée un goût de cendre amères. Bouche fermée pour cause de maladie lointaine, revenez dans un siècle, essuyez vous les yeux. Il y avait ici, là, des enfants qui piaillaient, courant derrière des chiens en riant de leur farces. Il y avait aussi par [...]

A pertes de vues
A pertes de vues

Perdre, son temps, son énergie, sa patience, ses clés, sa jeunesse, la tête et perdre pieds, perdre aux courses et en bourse, perdre son haleine à courir comme un éperdu… Il y a aussi perdre son amour, perdre des regards, des mots et des silences, perdre tout en fait de ce qui faisait vivre quoiqu’il [...]

Photo de mots dans le train
Photo de mots dans le train

Cheveux rouillés, brume agitée de petits coups de menton. Les sourcils presque blancs délivrent des yeux verts éclairant d’un ton vif tout ce qu’elle regarde. Le sourire est boudeur, si las. Elle travaille après avoir garni ses oreilles de cire pour s’isoler des bruits du train. Peut-être aussi des ronflements obscènes d’un ours des cavernes [...]

SOUVENANCES ?
SOUVENANCES ?

Hier la terre s’est ouverte un peu et j’ai vu dans le fond toutes mes peurs intactes, mes rêves remisés, ton regard s’éloigner. Aujourd’hui Comme si, comme si d’une manière exquise, nos secrets nous tenaient lieu de forteresse, de rempart lequel se retirer dans un isolement tiède. parfois partout Tout retourne au gris. L’automne éteindra [...]

Le temps finit par ralentir, oublier et filer.
Le temps finit par ralentir, oublier et filer.

Le temps a ralenti, s’étirant sans hâte comme un gros chat, dans des lumières froides puis douces, au fil des averses. Rien ne vient du couchant, aucune certitude pour le ciel de demain. Il est encore tôt, la nuit est incomplète, hésitante et troublée par des élans de brume, des fumées de soie grise rampant [...]

Il y a des jours.
Il y a des jours.

Quelques traces à laisser, quelques couleurs fauchées, un peu de soleil croisé au hasard. Rien de bien merveilleux qui s’ouvre à l’avenir, juste des traits et les replis des toiles et des tissus. La fatigue éteint tout, privant de lumière la peau et les objets. Il reste juste la buée,  qui brouille les formes. Il [...]

On efface tout on recommence ?
On efface tout on recommence ?

Un exemple de la gestion du vide. Deux jours de crise aiguë autour d’un pauvre type complètement fou qui se prend pour un ange exterminateur chargé de vengeances diverses et variées. Des dingues de ce genre il y en a eu pas mal et de diverses obédiences. Sont toujours plus inscrites dans la mémoire collective [...]

Archives