LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Posts Tagged ‘jeux de langages’
BONNE ANNEE 17 LES YEUX, LES BRAS, LES OREILLES grand ouverts
BONNE ANNEE 17 LES YEUX, LES BRAS, LES OREILLES  grand ouverts

Cette photo n’est pas un montage et la seule modification concerne la neutralisation du numéro de téléphone. Freud et Jésus auraient monté un consortium ?  Le doute m’habite !

Alors on se moque des vieux ? Chic !
Alors on se moque des vieux ? Chic !

Réponse à un panda très cruel (dont la photo sera publiée d’ici quelques heures…) C’est bizarre. Le lampadaire a changé de couleur. C’est couleur le lampadaire a changé de bizarre. C’est lampadaire qui manque pas d’air et qui se change en couleurs si bizarres C’est comme les vieux à calculette qui comptent ce qu’il reste [...]

Les ronds-points, enfin du sérieux !
Les ronds-points, enfin du sérieux !

Digression ronde et pointue Si l’on appliquait la logique des ronds points à l’écriture on arriverait à des trucs extraordinaires. Admettons la ponctuation habituelle du point qui clôt les phrases… Je termine ma phrase. Point. Ce qui fait qu’on baisse le ton, en fin de phrase, en français. Eh bien, cette ponctuation du point ou [...]

SOUVENANCES ?
SOUVENANCES ?

Hier la terre s’est ouverte un peu et j’ai vu dans le fond toutes mes peurs intactes, mes rêves remisés, ton regard s’éloigner. Aujourd’hui Comme si, comme si d’une manière exquise, nos secrets nous tenaient lieu de forteresse, de rempart lequel se retirer dans un isolement tiède. parfois partout Tout retourne au gris. L’automne éteindra [...]

Echange en milieu altéré…
Echange en milieu altéré...

Présentation de cas. Je m’applique à être un bon professionnel Assyme 16 ans, anorexique Et cette douleur, de partout, qui la réveille et la monopolise. « Comme un petit oiseau trempé, mouillé par l’orage et dont le plumage ne sert à rien, elle regarde d’un air doux le vide qui l’emplit, l’entoure et la sidère. [...]

Il y a des jours.
Il y a des jours.

Quelques traces à laisser, quelques couleurs fauchées, un peu de soleil croisé au hasard. Rien de bien merveilleux qui s’ouvre à l’avenir, juste des traits et les replis des toiles et des tissus. La fatigue éteint tout, privant de lumière la peau et les objets. Il reste juste la buée,  qui brouille les formes. Il [...]

Les mots encore qui déferlent comme des vagues
Les mots encore qui déferlent comme des vagues

Les révoltes dans les pays arabes ont été qualifiés de tsunami par des journalistes en mal de métaphores. Alors que la Libye s’enfonce dans le chaos qu’organise le « grand ami » de nos responsables politiques, la Terre facétieuse lance un séisme terrible qui provoque un véritable tsunami sur le nord -est du Japon. Et cette vague [...]

Archives