LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et motsletratag86@gmail.com

Posts Tagged ‘Nouvelle’
L’épaisseur d’un homme
L'épaisseur d'un homme

L’épaisseur d’un homme. Déblayer un tas de bourrier, cette expression du sud-ouest pour désigner l’indistinct qui traine au sol, depuis le mouton de poussière jusqu’au fourbi remplissant un grenier. La taille importe peu. Sortir d’une grange des restes enguirlandés de toiles et de poussières. Tirer dans un fracas étonnant des tas de planches noircies et [...]

Le temps finit par ralentir, oublier et filer.
Le temps finit par ralentir, oublier et filer.

Le temps a ralenti, s’étirant sans hâte comme un gros chat, dans des lumières froides puis douces, au fil des averses. Rien ne vient du couchant, aucune certitude pour le ciel de demain. Il est encore tôt, la nuit est incomplète, hésitante et troublée par des élans de brume, des fumées de soie grise rampant [...]

Un nouveau livre du FABRICAUTEUR bientôt disponible

C’est promis, ce sera le dernier cette année. Du temps disponible et pas mal de textes à corriger, cela aboutit à trois publications en deux mois, de textes écrits sur plusieurs années. Il sera disponible à partir du 16 décembre 2010

Un petit tour en polar

_uacct = « UA-2236609-1″;urchinTracker();C’est tout chaud en cette fin novembre glacée. _uacct = « UA-2236609-1″;urchinTracker();

Le gandin baroque, le jardinier et la princesse…

A genoux il se traîne sur les cailloux. Une grosse tache s’élargit sur sa veste bleue. Pas du sang mais du liquide incolore versé sans bruit d’un étage de la maison. Au dessus du jardin, lancinante, une éolienne fait le tour des choses, inlassablement, au gré de la brise soutenue de norois. Il doit expier [...]

Un nouveau livre du Fabricauteur, un recueil de nouvelles.

Ce livre est disponible sur le site TheBookEdtion.Il s’agit d’un recueil de nouvelles et de textes courts.Il comporte quelques photographies en noir et blanc.Merci d’en faire commentaire aussi librement qu’il a été composé. Les mots et les images ont des relations coupables. Je rajoute cette image, collage récent et ces lignes que l’on vient de m’adresser, [...]

En Crête ou ailleurs

PALECHORA Palechora, la brume du matin d’hiver s’étire comme une mantille au ralenti. De la montagne la ville est pâle, serrée, assise au pied des ondulations brunes de la terre, face au plateau lisse et métallique de la mer. Le soleil va dissiper ces couleurs incertaines et arroser de blanc, de pierre et de poussière, [...]

le square de TARNAC, le veilleur et le complot ?

Veilleur, sentinelle, dans un square, posé comme un hibou dans cette cabane ridicule dont les planches disjointes laissent passer des courants d’air épouvantables. Je suis l’homme tronc, visible dans ma serre, une créature à peine distincte des animaux exotiques qui ont droit, dans l’allée, à des locaux en dur, bien isolés. Un agent technique de [...]

Dialogue de la méthode entre Il et Elle

collages (c) drp 2009 Résumé :Un petit somme interrompt ses phrases.Les gorges toussent et raclent. Se disant peut-être que ce temps passé est perdu pour ses enfants, pour ce bébé récent qui occupe le ciel, cache le soleil et la lune, remplit toujours ses nuits et jours, son ventre et ses rêves. Rien que les [...]

Un responsable syndical CGT de CHAUVIGNY est mort

« Un délégué CGT de l’entreprise de porcelaine DESHOULIERE de Chauvigny dans la Vienne a été retrouvé mort dans un étang. Il s’est noyé volontairement et a laissé un document pour ses proches au local syndical » Abattu.Un homme s’est tué dans l’eau d’un étang d u Poitou. On dirait un texte de William Sheller, aussi triste [...]

L’homme assis

Il regardait la foule se presser en zigzag, rechercher dans le froid des rêves inutiles, des chaleurs de pacotille. Son chien n’avait pas l’air de s’intéresser à cette vie urbaine et entre ses pattes un museau fin dormait tranquillement. L’homme était installé sur un double carton d’une grande marque d’écran de télévisions. Pour lui c’était [...]

Le gogol aux mots

Dans un coin, sous la fenêtre, il y a un tas de mots, raides et noirs comme des sarments anciens. Entre les nuages la lumière est fluide, pâle. Elle tente de réchauffer la pièce carrée aux murs bleus. Rien à faire. Ces lambeaux de phrases, de soie et de laine, ces bouts charbonneux de confidences [...]

BEYROUTH, BAGDAD , etc…

Plan séquence Il est souvent délicat d’aborder l’inconnu. C’est une notion étrangère, fuyante et poisseuse. Les témoins sont inexistants, on ne les a jamais revus. Sans doute engloutis par la brume, dissous et engloutis par morceaux. Je les imagine surpris, gelés debout par la guerre, gris de pierre, bloqués de glaces, fous d’étonnement. Ces aventuriers [...]

Pas facile à décrire de mémoire

Les plongées vers le jour, les barrières et les issuesRetirée dans ses souffrances elle avait au creux des mains des démangeaisons étranges et subites. Son beau visage dur et tendre s’était étiré encore. Creusée, bousculée et prête à tomber vers un sol jonché d’images et de sourires, mais aussi de pierres et de déchets.Je l’ai [...]

MESSAGERIE EN PROSE

Un petit type rabougri écrit à la hâte une lettre qu’on lui a réclamé avec gentillesse et insistance. Il répond à une annonce de Libé: « cherche correspondant, pour m’aider dans une passe difficile, pas sérieux s’abstenir, écrire à Libé, sous référence 17493, réponse assurée » Des mots pour toi, des mots qui filent au ras des [...]

Un vent de lenteurs qui passe

Le phare du bout du monde; La Rochelle 2007 Il avait écrit :« J’ai accumulé devant ma porte un bourrier de lettres enchevêtrées, liées par le hasard, tas de mots qu’il sera si long de défaire, d’étaler au jour dans le jardin, sur des planches lissées par la mer, de ces planches aux gris délicats et [...]

Tu vas partir chez moi, sans moi ?!

On peut lire Baudelaire entre les lignes et lire dans le ciel entre les vignes. Ces deux activités confondues assemblent des sensations fines et soufrées, la tête posée contre le sol tiède ou froid, suivant la saison.J’imaginais cette scène déjà vécue, avec d’autres textes, d’autres nuages et des saisons variées, au coucher d’un soleil de [...]

La fille et le pont (1)

Des ambulances peignaient parfois d’éclats les façades de la ville étouffée par cette nuit fourbue de la chaleur du jour.Une fille chantait, recroquevillée sur un minuscule accordéon, coincée dans un renfoncement sur la partie sud du pont St Jacques. « Quand partirons nous, mon amour ? Connaître la fin du voyage de cette veine bleue [...]

Les fusains et le drap de lit

La banlieue est ordinaire. Deux arbres malingres encadrent un portail de bois plein, déchaussé, vieilles dents, penchant vers sa chute. La rue se termine là, et le goudron a laissé quelques traces entre les herbes qui l’ont crevé depuis des années. Les maisons attenantes semblent abandonnées. Dans la cour, une masse d’objets s’entasse sur la [...]

A l’enseigne de la fille sans coeur ?

Le Fabricauteur a été soumis à une exigence à base de mots épars, sans autre pistes. Voici le résultat, en espérant que la Bête du Gévaudan sera satisfaite et ne nous boulottera pas tout cru ! poche, gras, rauque, amandier, zubrowka, ratatiner, siffler, danser, chance, carabistouille, rot d’escargot, piston, statique, orobanche.Devant la boutique il avait [...]

Dans le fond des cartons

La pile de cartons pliés penche dangereusement. Demain soir au plus tard la maison sera garnie de cubes bruns bardés de ruban autocollant et d’étiquettes griffonnées. Pour l’instant tout était encore en ordre, de cet ordre suspect qui prévient d’un tourbillon proche.J’ai tiré une armoire et retrouvé quelques mots qui avaient glissé d’une enveloppe brune. [...]

Idée de lettres perdues

Sous le grand platane aux feuilles claires, le soleil passe un peu mais la chaleur est supportable, à condition de ne pas bouger. Sur une grande couverture bleue j’ai installé nos sacs pour en faire une litière raisonnable où t’allonger. Tu fermes les yeux, installée comme une prêtresse. La rivière clapote à peine, quelques martin-pêcheurs [...]

Le beau merle et le balayeur

Ce journaliste avait un talent indiscutable et le petit amphithéâtre de la FIAC vibrait à l’ombre de ses phrases. Il avait côtoyé si durement la souffrance et la mort, dans ce pays écrasé de soleil, résisté à la répression, tenu bon. De plus il avait le témoignage filant, une longue causerie imagée et sinueuse, éclairée [...]

Les poubelles, les mots et l’opéra italien

En haut, les mouettes ricanent de voir l’état du monde, sous leurs ailes.Sur la terre, recouverte d’un tapis d’ordures, une silhouette brune et courbée fouille l’immense tas, comme un insecte dévorant la montagne. Au loin sur la colline d’en face, des gens se lèvent pour aller travailler. Les pavillons alignés s’allument les uns après les [...]

Archives