LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et mots

Feux de nuit

feu de nuit 3

La nuit prend ses aises, entre étincelles et drapés variables. Des corps peuvent passer fantômes, des couleurs s’inventer que l’œil n’aperçoit pas ; de regards en sursauts le monde se dérange, recréant des hasards, soulignant les grands vides.

nuit en feu

Les commentaires sont fermés.

Archives