LE FABRICAUTEUR Ici habite un marchand d'histoires entre images et mots

Pétain fait show ! Putain fait chaud

Le ciel est blanc et la peau moite. Les oreilles bourdonnent un peu quand une occasion obligée pousse à sortir de l’obscurité un peu fraîche de la maison. Tout dehors est brûlant, les plantes affalées, racornies voire marron grillé.

Les conversations tournent autour de la chaleur, comme les flammes d’un incendie autour d’un massif de résineux Les plaintes sont générales, les avis experts fusent au même rythme que les saillies contre les responsables de cet épisode. En gros on peut retrouver les mêmes causalités simplettes et fausses de complots à la mode depuis trois ans.

On nous cache des choses ! Et dans ce panier des choses il est possible de tout mettre, si possible avec autant de sérieux et d’aplomb que l’affirmation est branquignole. Toute logique ou posture un peu intelligence, au sens d’envisager la complexité et les contradictions d’un problème, sont bannies. Il fait si chaud !

Il fait chaud pour une série de raisons ,indiscutables car invérifiable, dont je fais ici la liste sous le contrôle avisé de Clopin TROUILLEFOU, expert en tout au sein de l’Académie Bolloré de vérification de l’information. Une pointure !

 

Il fait beau et chaud. Cette contrepèterie belge se vérifie. Mais pour quelles raisons ?

-Denise, ma voisine fait sans arrêt des gâteaux et son four est énorme débitant des gâteaux pour tout le quartier

-Les pingouins du Zoo de Groland sont nourris aux flageolets et ils pètent sans arrêt et complètent la remontée de la température en Normandie, initiées par les vaches de Lustin, nourries d’une herbe macérée coupée de cannabis

-Un volcan dont personne ne veut avouer l’existence va émerger non loin d’ici vers Marennes Oléron et l’industrie des moules s’en félicite , ainsi que les producteurs de pommes de terre et ne veulent pas révéler leur projet ambitieux de devenir le paradis des moules frites à la lave d’ici peu.

-J’ai acheté un climatiseur pas cher qui ne fait que du chaud. En fait c’est un convecteur. Méfiez vous le la marque Imprévu, le radiateur climatiseur qui fonctionne à demi (pas la bonne moité en ces temps!)

-Dupont Pas Régnant passe à la télévision pour continuer d’affirmer qu’il est le descendant de Jeanne d’Arc et fait brûler des fagots de bois partout où il va pour illustrer ses conférences meetings. Récemment il était à La Teste de Buch…Ca chauffe !

-L’université d’été du Fhaine inaugure une technique de brainstorming pour former ses élus qui consiste à se mettre en rond et à penser très fort en silence puis de verbaliser ses pensées. Ribéry qui était de passage s’est prêté au jeu. IL fut le seul à avoir pensé à quelque chose ! C’est dire que tant de calories gaspillées ont réchauffé une partie de Carpentras et refroidi les cadres du Fhaine.

-Nadine Mord l’anneau a décidé de manger du poisson et d’arrêter les blettes crues. Résultat, une grève générale des pêcheurs avec feux de pneus et barrages routiers. Une surchauffe sociale de plus !

-Le voisin a décidé ce matin de faucher à la machine l’herbe de son pré, un peu à l’abandon j’en conviens, mais séparé de ma maison par un haut mur de pierres.

Depuis ce matin les pompiers sont venus trois fois pour éteindre ses feux de broussailles. A quand l’obligation d’un test de QI pour conduire et utiliser une tondeuse à gazon. L’un des pompiers a lancé une pétition à succès en réclamant des flagellations en place du Marché pour ceux qui tondent ou font des barbecues ces jours-çi. Cela me semble une animation culturelle possible dans la lignée des reconstitutions historiques à la mode, genre « moyen âge » mais avec de vraies séances de pilori avec des malandrins authentiques.

-Le transport de la bière est aussi responsable de cette envolée thermique. Il y a peu j’ai pris six fois ma bagnole pour aller boire un demi bien frais au bistrot du village un peu plus loin. Bilan 26 kilomètres et 6 points de permis ! La sévérité des mesures sur la conduite automobile après juste 6 litres de binouze m’oblige à présent à utiliser les services d’un réseau UBERBIERE qui, six fois par jour, m’amène mes bières fraîches. Le type est en scooter frigorifique avec sa pompe à pression intégrée, ce qui consomme pas mal de pétrole et crée un bilan carbone déplorable. Je consomme autant que Jean Castex qui rentrait chez lui en Falcon, pour de courtes distances. Lui au moins in ne fait pas 6 aller retours par jour ! Vive Jean Jean !

-On nous a signalé dans le golfe de Gascogne une frénétique tendance à la copulation chez les cétacés type marsouins et dauphins qui y séjournent en ce moment. Cette débauche de sexualité débridée,outre sa dangerosité pour les baigneurs et surtout les surfers (l’un a été abusé par un dauphin très entreprenant) provoque un réchauffement des eaux du golfe au niveau de Biscarosse !

 

Les commentaires sont fermés.

Archives